dimanche 26 mars 2017

A propos du "rester jeune"...

Lutte permanente des trentenaires pour rester dans la course, porter la barbe de deux jours, s'habiller jeune, vivre jeune dans la musique, sculpter son corps, biceps, tablette de chocolat pour l'abdomen etc. Dans les années 80/90 Il y avait le Bus-Palladium, les salles de sport, les courses, tout pour rester "jeunes" en sculptant son corps, pour résister aux "nouveaux" qui arrivaient et ne pas se trouver "dépasser" vis à vis des autres, hiérarchie, clients, chefs de service etc. Cela n'a pas changé, c'est l'accélération des infos, des contacts, des nouvelles technologies... L'engouement médiatique et politique pour Emmanuel Macron fait partie de ce cette psychose. Se mettre avec les jeunes pour rester dans la course... Hermès

Plonger, de Ono-dit-Biot, roman -Gallimard - 458p.

Tout commence par l'enfant qui naît et se termine autour de cet enfant. Une femme prise de passion pour la photo disparaît du domicile conjugal pour courir le monde, on la retrouve morte sur une plage d'Arabie. Le narrateur fait le tour du monde pour retrouver les endroits où sa femme, pense-t-il, a fait des photos, tour du monde, des villes, des lieux en expliquant le monde, l'histoire etc. Une espèce de quête pour comprendre la vie, l'amour, le destin. On peut seulement regretter le manque de style et l'emploi de clichés trop souvent dans le genre langage journalistique-reportage Besogneux sans étincelles. 12/20 Hermès

vendredi 24 mars 2017

Nouveauté : Place Beauvau, Police, Les secrets inavoués d'un quinquennat de Didier Hassous, Christophe Labbé, Olivia Recasens, Robert Laffont Edit. 240p.

A propos de l'Election présidentielle...

Mais non, c'est un très grand acteur. Il joue dans une pièce extraordinaire :"La Comédie humaine" de la France où il y a tous les grands comédiens issus de la Nation française, avec un Rastignac aux dents longues, un Baron de Nucingen, banquier, il y a aussi la Cousine Bette', le Père Goriot. Ce n'est pas la peine d'aller à la Comédie française, tout est là devant nos yeux, nos oreilles, nous avons une chance formidable d'avoir des metteurs en scène comme Gilles Boileau, David Pujadas, Laurent Ruqiuer etc. des acteurs, actrices de complément comme C. Angot, des figurants assis qui applaudissent quand les claqueurs leur donnent le signal, il y a même les enfants, et Jupiter à l'Elysée qui actionne le tonner, la foudre, il y a tout, les trahisons, les haines contre une "Jeanne d'Arc au bûcher", tout avec en coulisse des meurtriers en puissance le poignard sous le manteau... C'est vraiemnt fantastique ce que l'on vit, et cela va durer encore deux mois merveilleux, un spectacle qui dépasse Chambord, le Puy-du-Fou, Disneyland, le match Hillary-Donald Trump-Poutine. Les Français et le monde entier se régalent et dans deux mois, quelqu'un va sortir des boîtes des urnes, et crier "Me Voilà !" Il ne faudrait pas que le réveil soit trop amer pour les specateurss ébahis, dreogués des paroles, il ne faudrait pas qu'ils s'endorment sur tel ou tel acteur de la comédie-tragédie qui se joue devant nos yeux admiratifs ! H.Z

jeudi 23 mars 2017

Décadence de Michel Onfray, Flammarion Edit. 650p. 22,50€

Michel Onfray rassemble dans ce livre l'ensemble des textes, des paroles qui ont provoqué au cours des siècles des souffrances inouïes aux hommes sous prétexte qu'ils portaient la parole de leur Dieu. Il montre les turpitudes, les absurdités, les manipulations de certains textes, des extrapolations fantaisistes pour terroriser, dominer. Son livre est très bien documenté et porte juste. Il fait œuvre de salubrité publique en pointant du doigt ces dérives mortelles que l'on voit d'ailleurs encore aujourd'hui dominer certaines régions du globe.
La seule réponse à ces terribles effets réside dans la "connaissance", l'instruction, la liberté de parole, d'écrire, de penser, la liberté tout court, comme l'écrivaient déjà les philosophes comme Platon, Aristote, Diogène, les Stoïciens, puis Voltaire, les philosophes des Lumières, continuant ceux de la Renaissance italienne, Erasme etc.
Le combat pour la liberté, le respect de la personne humaine est un combat difficile et permanent tant la nature humaine peut se révéler féroce, brutale, dominatrice, intransigeante et stupide. La méchanceté, la dureté porte le visage hideux du monstre.

lundi 13 mars 2017

NOUVEAUTES...

NOUS de E. Zamiatine, roman d'anticipation - Actes Sud Edit. 250p.
Ce roman d'anticipation a inspiré Aldous Huxley pour Le Meilleur des Monde, George Orwell pour son 1984...
LA BATAILLE DE PYLOS de Philippe Lafargue 250P. 22€ - Alma Editions
Très beau livre sur un épisode des Guerres du Péloponnèse racontées par Thucydide, le premier historien, témoin avec Périclès, Alcibiade, Cléon.
Hermès

Mon Mari et Moi, d'Elisabeth Jacquet - Essai - Serge Safran Edit. 140p. 14,90€

Joli petit livre d'aphorismes sur le couple, l'interdépendance, la vie commune, l'évolution des deux êtres qui vivent ensemble dans ce qu'ils espèrent la durée de leur union.
"Ainsi sommes-nous chacun la somme de ce que nous sommes l'un avec, pour, contre, indépendamment mais jamais vraiment sans l'autre."
Elisabeth Jacquet avec finesse vit, décrit, roule autour de ces rapports ambigües qui transforment l'homme et la femme, mariés lentement, tranquillement.
Une jolie couverture, un format heureux pour glisser dans une poche et lire n'importe où, n'importe quand.
16/20
Hermès
Serge Safran Edit.86, rue du Cherche-Midi - 75006 - Paris